L’art des potos #1: Lea Stosskopf 

Et un nouveau concept, un ! Dans cette série, on parlera de l’art de mes potos de Twitter, de la musique, du dessin, de la peinture, et cetera ! Le premier article se présente sous forme d’interview, ça me paraît le mieux. 

Aujourd’hui, on parle de dessin, avec une amie qui m’a gentiment accordé une interview pour parler de sa passion. Personnellement, j’y connais pas grand chose. Mais c’est vachement intéressant. Son style est original et varié, alimenté par diverses influences que vous verrez plus bas. Plusieurs dessins seront affichés dans cet article ! Allez on commence.

Salut à toi ! Pourrais-tu te présenter et présenter ce que tu fais à tout le monde ?

Alors je m’appelle Lea Stosskopf, j’ai dix neuf ans et je compte entrer en L1 arts plastiques à la rentrée prochaine. Ma plus vieille passion et la plus importante dans ma vie à l’heure actuelle est le dessin, la peinture. Depuis quelques années j’envisage d’en faire mon métier, c’est depuis cette période-ci que je commence à exploiter différentes techniques comme l’aquarelle, par exemple, ou bien l’encre de Chine. Mes dessins et peintures sont principalement inspirés par la musique, la nature et les concepts abstraits comme la mort, la vie, l’amour, etc.

D’où vient ce pseudo (Twitter) ?

Pirate Hearted ? Haha j’ai mis longtemps à le trouver mais je crois que je n’en changerai jamais ! Depuis petite je suis passionnée par l’univers de la piraterie et en grandissant j’ai toujours cultivé cette mentalité visant la liberté et l’indépendance. C’est en partie aussi pour ça que je vise une carrière artistique, je ne me vois pas du tout travailler dans un bureau. L’idée d’aventure et de découverte me plaît aussi énormément, je voyage d’ailleurs assez souvent, souvent sans grand confort mais avec juste ce qu’il me faut pour me nourrir et découvrir le pays. Aussi, j’ai passé une grande partie de mon enfance dans un univers maritime, ce qui se ressent d’ailleurs au travers de certains dessins. C’était une évidence pour moi d’utiliser ce pseudo parce que c’est celui qui correspond le mieux à ce que je suis moralement !

Ton style est donc un amas d’influences et d’inspirations intéressantes ! As-tu des dessinateurs ou dessins préférés ?

Oui j’essaie de puiser un peu dans tout ce qui fait de moi qui je suis ! J’adore particulièrement Alfons Mucha pour les détails qu’il arrive à intégrer dans ses oeuvres en y mêlant un trait très précis et plutôt simple finalement, du moins concernant les visages ! Mis à part lui, John Dyer Baizley est également un artiste que j’admire énormément. Ses couvertures d’album pour Kvelertak et Desolated se démarquent beaucoup de celles que l’on trouve habituellement dans la sphère metal/hardcore selon moi. Mis à part ces artistes plutôt contemporains j’apprécie aussi particulièrement Courbet pour ses atmosphères et ses thématiques mais je ne pense pas que mon style soit très comparable au sien haha !

Super ! J’étais sûr que tu citerais John Baizley haha ! 

Revenons un peu plus plus aux origines, à quel moment et comment as-tu découvert que le dessin et la peinture étaient ta vocation ?

 C’est venu assez progressivement à vrai dire ! Dès que j’étais en âge de tenir un crayon je commençais déjà à dessiner, en particulier des animaux et des monstres d’ailleurs haha ! Pour la peinture, c’est venu beaucoup plus tard, vers 2014. J’avais bien évolué en dessin durant mes années collège et j’ai vraiment pris conscience de l’ampleur que cette passion avait dans ma vie avec les cours d’arts plastiques etc… C’était la première fois que je montrais mes dessins aux autres ! Plus tard, au lycée, je cherchais une façon de m’exprimer parce que je me sentais assez seule et incomprise, comme la plupart des adolescents de 15 ans d’ailleurs haha ! J’ai essayé la guitare, l’écriture, la couture mais à chaque fois je revenais au dessin, j’ai donc commencé à approfondir sérieusement et à me procurer du bon matériel pour de meilleurs rendus. Lorsque j’ai quitté le lycée, je partais dans l’optique de me lancer dans une carrière de traduction littéraire car tout mon entourage me répétait que l’art était une vocation incertaine. Au final, je me suis vite rendue compte que ces études ne me correspondaient absolument pas. Je séchais énormément d’heures et passait mon temps à m’amuser, me cultiver dans les musées, m’imprégner de la nature. J’ai alors décidé de tout plaquer et de me lancer dans quelque chose qui me plaît vraiment même si il s’agit d’un domaine assez bouché, je me suis dit qu’on ne vit qu’une fois, après tout ! C’est donc assez récemment que j’ai décidé d’en faire un projet ultra sérieux bien que j’y pense vaguement depuis mes 14 ans.

D’accord d’accord, c’est très complet tout ce que tu me racontes dis donc ! 

Tu aurais quelques conseils pour des dessinateurs débutants ?

 Je dirais qu’il faut beaucoup observer les oeuvres des artistes que l’on admire, essayer de comprendre leurs coups de crayon, la façon dont ils utilisent les couleurs etc… Après le plus important je dirais que c’est de trouver ce qui nous tient personnellement à coeur, c’est vraiment la clef pour donner de la vie à un dessin ! Quand on arrive à faire ressortir une émotion ou une atmosphère juste sur un bout de papier ou une toile, cela veut dire que le plus grand du travail est acquis ! Aussi, personnellement, au début je cherchais énormément de tutoriels pour les corps ou les fleurs par exemple mais je me rends compte qu’il vaut mieux essayer encore et encore par soi-même en s’inspirant de la réalité pour vraiment se forger un style singulier. Il faut vraiment oser les mélanges, utiliser trois gommes sur un dessin si il le faut, mais vraiment essayer de développer soi-même son art. Concernant les techniques, si l’on vient de démarrer, il vaut mieux s’en tenir aux crayons, feutres etc plutôt que d’investir dans du matériel plus conséquent (peinture à huile, aquarelle, pastels…). Une fois la base acquise (une fois que l’on est satisfait par ce que l’on fait) on peut se lancer dans le plus complexe, on évite aussi ainsi le gâchis du matériel. À noter aussi qu’un artiste doué en aquarelle sera peut être très mauvais en peinture à l’huile, il faut donc ne pas baisser les bras et tester progressivement un peu toutes les techniques. Sinon, concernant l’art en tant que but professionnel, mieux vaut faire abstraction de l’avis des autres et foncer. Aucun artiste n’est aimé par tout le monde, il ne faut surtout pas se baser sur ces critiques et, tant qu’il y a de la passion, il y a toujours de l’espoir et un avenir !

Bien dit ! Une dernière question: Puisqu’on est avant tout sur un blog musical, quelles sont tes derniers coups de coeur ?

Ahaaa alors en ce moment je fais beaucoup tourner “The Vision” de Psychedelic Witchcraft, un super groupe italien au son hyper 70’s, le dernier Spice Mutated Corpse, “Attempts to Death” déchire pas mal aussi. Enfin, je réécoute aussi beaucoup “Unsilent Death” de Nails en attendant d’avoir leur dernier album entre mes mains haha !

Cool, je note les deux premiers groupes ! 

On arrive à la fin de cette interview, je tiens à te remercier de m’avoir accordé un peu de temps, je te laisse donc le mot de la fin !

Haha c’est moi qui te remercie ! 
*fin de l’interview, voici quelques autres de ses dessins, c’était dur de faire un choix alors j’ai quasiment mis tout ce qu’elle m’a envoyé !

En espérant que cet article vous ait intéressé, je vous dis à la prochaine!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s