[Dossier] Discharge et son influence

/!\ Après relecture et une remarque, je me rends compte que l’article n’est pas complet (notamment au niveau des origines, fin 70/début 80) et qu’il est mal écrit. Il subira donc des modifications dès que possible. /!\

Il y a quelques mois est sorti le single “New World Order” de Discharge annonçant la sortie d’un album après leur signature chez Nuclear Blast, après 39 ans d’existence, bien que le groupe ait fait deux pauses de quelques petites années. C’est quand même très respectable ! Surtout que le groupe a eu une certaine influence depuis tout ce temps, et c’est ça qu’on va étudier aujourd’hui.

Tout d’abord, si vous ne connaissez pas Discharge, sachez que c’est le groupe qui a inventé le d-beat en 1980 avec un triplé de singles suivi de l’EP Why? l’année suivante, puis a popularisé ce style tout frais en sortant l’album Hear Nothing See Nothing Say Nothing en 1982. Pour résumer leur discographie (riche en compilations principalement): en 1977 sort une démo purement punk, suivi donc de son d-beat qui a su fédérer les fans de hardcore. Ces derniers sont bien étonnés en 1986 lorque sort l’album Grave New World, qui propose un son…glam metal. Ouais, Discharge, ou comment refroidir tes fans. On y sent un soupçon de punk mais c’est vraiment pas suffisant. S’en suivent deux albums de heavy/thrash d’une qualité aussi discutable que GNW puis une pause entre 1999 et 2002. Et enfin, le retour ! Avec Discharge, le groupe revient sur ses racines d-beat, pour les perpétuer, sur l’album suivant en 2008, et jusqu’à aujourd’hui.

image

En premier lieu, parlons du très grand nombre de groupes dont le préfixe est dis-, ou dont le suffixe est -charge. Quelques dizaines de minutes sur un groupe Facebook consacré au d-beat et au raw punk m’ont suffi pour en trouver et les ajouter à mes connaissances. Et plutôt que de vous faire un vieux name-dropping claqué façon Metalliquoi (OOOOOH) je vais vous parler de quelques uns d’entre eux.
Citons premièrement le groupe japonais Disclose formé vers 1992, qui en plus de reprendre la police d’écriture de Discharge sur le logo de quelques albums, sonne comme eux, mais en plus crade, gueulard et distordu et se qualifie de “d-beat raw punk”. Voici l’album Tragedy (1994) qui illustre bien mes propos. Le groupe semble avoir splitté en 2007 suite à la mort du chanteur/guitariste Hideki Kawakami (RIP 1992 – 2007).
Parlons ensuite de Discard. Utilisant également la police du groupe idolâtré, ces suédois sonnent raw également, mais leur musique est plus rapide, et le chant est plus rauque et parfois quasiment death metal. Normal, c’est ça la Suède début ’90 !

Ten Minutes Past Midnight

Dans le monde du crust, on a aussi les espagnols de Dishammer qui envoient un son crust/thrash/metalpunk, un groupe qui a duré cinq ans (2006-2011) et qui a surtout sorti Vintage Addiction en 2008. Il y a Disfear, le groupe suédois avec le chanteur d’At The Gates au même poste, créé en 1989 et toujours actif visiblement. Du d-beat crust. Everyday Slaughter (1997)
Après, on peut évoquer la scène metal extrême avec les groupes mexicains Disterror et son death/crust/… et Discum, plus brutal au niveau du chant. Au Portugal il y a Disthrone, qui a une approche black metal.
Ensuite en vrac on a le one-man band français de raw d-beat Displode, le groupe de “d-beat rural punk” espagnol Distrabe, les sud-africains de Brafcharge… Enfin bref, allez sur cette chaîne YouTube ou celle-ci et vous en verrez encore d’autres ! Même des groupes qui n’ont de Discharge que la police du logo, car il en existe aussi: FinalBloodBath, Bömbärdeo, Warvictims ou encore Besthöven.

image

Ensuite, il est intéressant de savoir que des groupes de genres multiples ont fait une reprise de Discharge. On en trouve de la part de Carpathian Forest, Apokalyptic Raids, Crusher, Metallica, ou encore NuclearHammer, Nunslaughter et Demonical sur un split, Anthrax, même Soulfly (deux titres reprises figurent sur une édition spéciale du premier album) et Machine Head ! J’ai même trouvé en faisant des recherches un groupe de sludge/drone qui reprend “Maimed and Slaughtered” ! Écoutez ça, c’est incroyable ! Mais ce sont surtout et logiquement dans les groupes de punk, d-beat, crust, etc. que l’on en trouvera en masse. On citera GBH, DOOM, Dissober, Driller Killer, Occultist, FxPxOx, et encore des tonnes et des tonnes de groupes ! Dans le monde du grind on trouve aussi les reprises par Brutal Truth, Napalm Death ou Nasum.
Mais fini le name-dropping, tapez juste “discharge cover” sur YouTube et noyez-vous sous la masse de groupes ayant rendu hommage à Discharge.

Maintenant (allez, c’est presque fini !) parlons du grave new beat. À la tête de ce mouvement très très underground se trouve le groupe anglais Thisclose, qui associe à sa musique d-beat un chant à la façon de l’album Grave New World dont j’ai parlé précédemment. D’où l’étiquette ! Prenons cet LP comme échantillon: sorti en 2014, One Foot in the Grave met en évidence son d-beat bien vénère et le chant ridiculement glam qui apporte une côté noisy à leur musique. Attention quand même au mal de tête, c’est pas évident comme truc.
À noter que non seulement la pochette de l’album rend hommage à Discharge de par sa police de logo et son artwork en quatre images, façon Hear Nothing See Nothing Say Nothing bien évidemment, mais le tag utilisé sur leurs releases et l’adresse de leur bandcamp contient le nombre 86, l’année de sortie de GNW.

image

Enfin et en bonus, on pourrait traiter les groupes autoproclamés ou non “motörcharged”, comme le groupe de speed metal/punk italien Children of Technology, dont les principales influences sont donc Motörhead et Discharge.

image

C’est fini pour ce dossier spécial Discharge, en espérant vous avoir diverti et fait découvrir des trucs, à la prochaine !

[Bandcamp] Les trucs gratuits/NYP n°2

De retour pour vous présenter des sorties gratuites ou “name your price”. Je vais en sortir tous les mercredis.
Alors c’est reparti !

Space Chaser – Decapitron
Type: EP
Genre: Thrash Metal
Année: 2014
Pays: Allemagne

Du thrash fun qui parle de zombies, de trucs futuristes toussa toussa, ça ressemble beaucoup à Gama Bomb et ça plaira forcément à ses fans.
Decapitron

image

Halshug – Dödskontrol
Type: EP
Genre: Raw Punk
Année: 2013
Pays: Danemark

Du punk rapide et assez unique (j’avais jamais rien entendu de tel), voilà. Alors ?
Dödskontrol

image

Volture – Shocking Its Prey
Type: EP
Genre: Heavy Metal
Année: 2011
Pays: USA

Volture, groupe de heavy américain (avec le guitariste de Municipal Waste à la basse) a sorti un super EP en 2011 avec un artwork ultraclasse ! Pour les fans de Enforcer, White Wizzard, Skull Fist, etc.
PS: Je vous conseille aussi leur single Rulebreaker et leur album On The Edge qui sont aussi en “Name your price”.
Shocking Its Prey

image

En espérant vous avoir fait découvrir de bons groupes, je retourne faire ma dissertation de SES. Alors à la semaine prochaine!